Mon parcours

(Se référer à mon interview sur Shiatsu France concernant mon expérience au Japon) 

C'est en 2014 que je commence à étudier à l’École Française de Shiatsu, fondée par Hervé Eugène près de Tours. Il m’y enseigne le Kansetsu Shiatsu, un travail ciblant principalement les articulations par des étirements doux et un toucher subtil.   


Suite à cet apprentissage, je pars au Japon pour accroître mon expérience. J’y découvre le Yin Shiatsu. J'y suis formé par maître Takeuchi Nobuyuki, le fondateur de ce style et directeur de la clinique Akahigedo à Tokyo. Cette figure dans le domaine de la médecine orientale m'enseigne avec passion une approche pragmatique et rigoureuse ; un travail en profondeur. 


Quelques mois plus tard, je finis par travailler au sein la clinique en tant que membre de l’équipe thérapeutique. J’y reste 2 ans et demi. 


Cette expérience me permet de travailler sur une multitude de cas : des personnes âgées percluses de rhumatismes, des employés de bureaux en plein burn-out ou contractés à cause du travail sur ordinateur, des ouvriers atteints de TMS, des étudiants souffrants d'insomnies, de migraines... mais également des sportifs de haut-niveau cherchant à améliorer leurs performances ou leur récupération, des musiciens professionnels souhaitant travailler avec plus de souplesse...  


Ce sont toutes ces expériences ainsi que le soutien d'une équipe expérimentée qui m’ont formés à mon métier de praticien. 


En immersion totale, avec un rythme intensif, cette expérience humaine et professionnelle forte m'a profondément marqué. J'y ai acquis un shiatsu efficace me permettant de pratiquer et d’enseigner à l’étranger en tant que représentant de la clinique.  


C'est donc naturellement que, de retour au pays, je propose des formations aux étudiants ou praticiens. 
Je prévois également de mettre en place des ateliers d’initiation accessibles à tous.  Pour un mieux-être, rien ne remplace la régularité d'un travail sur soi.